• Appel d'offre

    Appel d'offre

  • Appel d'offre

    Étude

  • Appel d'offre

    Exécution

  • Appel d'offre

    Réalisé

Dans le cadre de l’aménagement de la jonction autoroutière du Grand-Saconnex et de l’échangeur du Vengeron, une station d’évacuation et de traitement des eaux de chaussée, dénommée bassins SETEC a été construite.

Les bassins SETEC permettent la collecte et le traitement des eaux de chaussée et intègrent un local technique, un ouvrage de réception faisant office de décaillouteur, un réservoir OPAM, deux bassins de filtration grossière type « Splitt », ainsi que deux bassins de filtration plus fine à sable végétalisé.

Le concept consiste en la réalisation d’un système qui s’affranchit des contraintes mécaniques habituelles. La filtration est assurée naturellement par deux types de filtres ; des filtres grossiers de type « Splitt » et des filtres fins à sable, stabilisés par des roseaux. Le système proposé répond aux exigences élevées de traitement pour ce type d’ouvrage et l’eau traitée est restituée avec une haute qualité (efficacité de traitement des polluants de plus de 90%).

L’intégration paysagère des bassins dans le site a été approchée en jouant sur leur signification. C’est le côté « magique » des bassins plantés de roseaux, assurant le traitement des eaux de chaussée de l’autoroute, qui est repris dans le concept architectural. Ainsi, la forme des bassins est arrondie pour former comme une agréation de cellules de forme organique qui exprime la fonction de contenant. Arrondir les angles des bassins permet au niveau constructif d’y faire passer les câbles de précontrainte nécessaires pour limiter la fissuration. Les bassins sont partiellement enterrés de sorte que seul le couronnement est visible, valorisant ainsi la plantation de roseaux. Les aménagements paysagers périphériques accompagnent l’implantation en créant une transition douce entre les bassins et la forêt avec de la prairie maigre et des arbustes.

Les bassins SETEC se fondent sur un radier général en béton armé. Les murs sont en béton précontraint, ils sont construits sur les bassins par étape de sorte à limiter la fissuration. Les murs périphériques font office de soutènement pour le terrain. Quant aux murs intérieurs, ils assurent la séparation entre les bassins.

Le projet est développé avec le BIM et permet une coordination dès les premières phases du projet entre les différents spécialistes (génie civil, technique hydraulique, technique BSA).

  • Maître d'ouvrage

    OFROU - Filiale d’Estavayer-le-Lac

  • Ingénieurs civils

    Groupement I-H
    INGPHI SA, Lausanne (pilote et BIM Manager)
    HOLINGER SA, Écublens

  • Prestations réalisées

    Projet d’ouvrage
    Appel d’offre
    Exécution
    Direction des travaux

  • Caractéristiques techniques

    Dimensions bassins : 100 x 40 x 5 m
    Volume de rétention totale : 4000 m3

  • Années de réalisation

    2019 - 2024

Equipe

  • Lirim

    Hasani

    Dessinateur

  • Luca

    Moll

    Dessinateur

  • mariko_okumura

    Mariko

    Okumura

    Architecte

  • Philippe Menétrey-INGPHI

    Philippe

    Menétrey

    Directeur - Chef de projet - Ingénieur civil

  • Quentin

    Cernigoi

    Dessinateur

  • Rafael

    Melo

    Apprenti dessinateur

  • Shkendim

    Salihi

    Dessinateur - Maître d'apprentissage

  • Sophie Tschumy-INGPHI

    Sophie

    Tschumy

    Ingénieure civile

  • Thanh Nhien Nguyen-INGPHI

    Thanh Nhien

    Nguyen

    Architecte - BIM Coordinator

  • Thibault Clément

    Thibault

    Clément

    Fondé de pouvoir - Chef de projet - Ingénieur civil

Surélévation Av. de Cour
Chrysalide Châtel-Saint-Denis